NeuEra - Montréal, 5 au 7 avril 2024 - Certified Movement Architect - Module 1 & 2

Prix réduit Prix $1,625.00 Prix régulier Prix unitaire  par 

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Formation en présentiel

 

Du 05 au 07 avril  2024 
Emplacement : 

Centre Caballus

4600 Bd des Grandes-Prairies, Saint-Léonard, QC H1R 1A1, Canada


L'achat de la formation vous permet de réserver votre place et vous donnera aussi accès à notre plateforme d'éducation. Vous pourrez donc revoir le cours en rediffusion


Module 1 Le Vocabulaire du Mouvement

Apprendre à bien bouger va bien au-delà du simple entraînement, c’est littéralement une forme de langage! Et pour que la conversation soit fluide, il est intéressant d’avoir bien acquis et pratiqué les fondements! N’est-il pas difficile et frustrant d’avoir une conversation dans une langue étrangère que l’on ne maîtrise pas encore?

Bien des disciplines peuvent nous aider à en apprendre sur nous même, mais il y a quelque chose d’unique dans la façon dont on bouge notre corps, dans l’aisance de le faire, dans la grâce avec laquelle on arrive à le faire mais dans tout ça, il y a surtout un processus pour y arriver. Pour l’observateur, la beauté est dans le résultat; pour le pratiquant, la beauté est dans le processus!

Apprendre qu’on a une gêne à bouger, apprendre qu’on ne se sent pas à l’aise avec notre corps, apprendre à défaire des croyances comme celle d’être trop vieux, de ne pas avoir d’équilibre ou de coordination, ce sont tous des découvertes qui peuvent être misent à jour à l’intérieur d’une pratique rigoureuse et variée! Avoir un bon vocabulaire veut aussi dire que tout apprentissage en lien avec ce vocabulaire sera plus aisé et rapide!

Apprendre à danser? Accessible.

Commencer un nouveau sport? Accessible.

Se lancer dans la pratique des arts martiaux? Accessible.

Simplement fonctionner avec facilité au quotidien? Cela devrait être la norme. Avoir un corps qui a l’intelligence de s’adapter quand les conditions de notre environnement ne sont pas optimales sans avoir à intervenir consciemment? Facile comme les doigts dans le nez! Apprendre à se faire confiance, apprendre à faire confiance à son corps pour naviguer dans un monde chaotique rempli de surprises!

Alors, dans ce premier cours de la certification de L’Architecte du Mouvement, il sera question de l’acquisition d’un vocabulaire varié afin de permettre d’avoir des conversations plus complexes au fil des cours qui suivront.

Avant d’apprendre à faire un salto arrière, on doit apprendre à sauter, pas vrai?

Rythme, précision et équilibre sont les piliers.

Au menu :

  • Isoler le mouvement des articulations (niveau 1)
  • Intégrer les différentes mises en tension, le déplacement du centre de masse, la coordination en déplacement dans l’espace, la force des leviers, l’utilisation d’outils pour forcer le processus d’intégration, le travail de partenaire pour ouvrir les portes de la Matrice… (niveau 2-3-4)
  • Improviser, là où le jeu se mêle à la partie pour une meilleure capacité d’adaptation! (niveau 5 et autres perles complémentaires) Nous allons apprendre à bouger, à communiquer et apprendre à jouer! Viens jouer avec nous! 

 Module 2 La Maîtrise de la Tension

“Un déficit d’attention ou un déficit de tension?” 

Là où notre premier module nous a fait explorer et raffiner notre “vocabulaire de mouvement”, le module 2 nous enseigne un peu plus la notion de contrôle. Beaucoup de ceux qui sont aptes aux performances physiques le font d’un naturel inné et ont souvent de la difficulté à expliquer comment ils y arrivent. Quand on demande conseil, très souvent on peut se faire dire la “façon” de le faire, si on est chanceux, on aura des progressions pour y arriver, mLes gens les plus performants sont souvent ceux qui ont les meilleures stratégies de compensations (ou simplement des façons de tricher les mouvements)mais rarement on aura une compréhension de comment et pourquoi. 


 Ça limite notre capacité à transférer les acquis à d’autres mouvements ou d’autres pratiques sportives! 

À l’intérieur de ce module sur comment maîtriser la tension, nous allons plonger dans certains concepts allant au-delà du simple protocole d’entraînement. Il est important de bien comprendre les facteurs pouvant influencer l’intensité de la tension dans nos mouvements et nos déplacements. Des concepts comme les bases d’appui, la manipulation du centre de masse et la compréhension des différents leviers sur le transfert de force viennent complémenter notre processus d’acquisition des nouveaux mouvements. Ça nous permet de comprendre comment rendre les exercices plus faciles ou difficiles, mais aussi de percevoir les façons dont on manipule trop souvent à notre avantage les exercices afin de les rendre plus faciles ou accessibles. 

J’introduis aussi, au début du module, les concepts de recherche, de créativité et d’exploration. Dans un univers d’entraînement, que ce soit en salle ou en extérieur, dans la sphère de réhabilitation autant dans les milieux récréatifs ou de performance, on devient très mécanique/protocolaire: fais ça de cette façon, fais ta périodisation de façon très structurée pour optimiser tes résultats, mange selon cette philosophie pour perdre du poids, etc. 


On laisse alors de côté toute l’approche de jeu, de curiosité, de recherche et de connexion à comment notre corps bouge et réagit à l’intérieur de notre pratique! Des parties vitales de bien des approches de bien-être et de guérison physique et psychologique nous redirigent constamment vers la connexion au corps, le “embodiment”, “incorporer” notre expérience. L’approche corps-esprit en as-tu déjà entendu parler? À moins d’avoir vécu sous une roche dans les 50 dernières années, je me dis que tu dois avoir une idée! Il n’y a donc pas “une seule” approche, mais plutôt une façon d’aborder notre pratique. Par exemple, un bodybuilder peut très bien le faire d’une façon qui l’aide à faire la connexion !


Trêve de discussions! Pour en revenir au vif du sujet, notre capacité à créer ou soutenir de la tension est souvent bien limitée. On a la capacité de produire de la tension dans des amplitudes très spécifiques, mais qu’arrive-t-il lorsque nous devons produire de la tension en dehors de cette zone de “confort”? Généralement, c’est là que les problèmes arrivent: étirement, claquage, déchirure, contracture, entorses… Alors quelle serait la chose intéressante à faire? Développer plus de contrôle, i.e. avoir la capacité de maîtriser la tension sur des plus grandes amplitudes articulaires? Pourquoi pas! Dans ce module, tu auras l’occasion de revisiter des mouvements traditionnels avec des variantes très spécifiques, mais aussi, tu pourras découvrir des mouvements un peu plus “funky” (Salt Bae squat? Salada split?) ayant comme objectif de te permettre de développer une capacité d’adaptation hors du commun!


Faire le pont entre la réhabilitation et la performance. Viens me rejoindre dans le module 2 pour approfondir tes connaissances sur l’Architecture du Mouvement!

 

Formateur 

Charles Robert
 

Entraineur/coach

Massothérapeute-kinésithérapeute

Voir sa biographie complète